Modalités d’implication et d’intervention des CPS

Dans le cadre des activités du PADSEL-NOA, programme cofinancé par l’Algérie et l’Union européenne, un atelier a été organisé à Alger ce jeudi 14/11/2019 pour restituer la mission liée aux modalités d’implication et d’intervention des Cellules de Proximité de Solidarité (CPS) et Techniciens Supérieurs (TS) dans d’employabilité des personnes vulnérables.

189 personnes ont participé à une formation de 2 jours qui s’est déroulée au niveau des 6 wilayas du PADSEL-NOA, à savoir, Médéa, Ain Defla, Chlef, Saida, Tiaret et Tissemsilt au profit des représentants des DASS, DR ADS, CPS et TS des 24 communes concernées par le Programme.       

A travers cette formation, les CPS et les TS ont été outillés avec de nouvelles méthodologies de travail visant, notamment, la caractérisation et l’accompagnement des personnes vulnérables (Femmes rurales, jeunes chômeurs et personnes en situation d’handicap) par rapport à leur employabilité et l’élaboration de leur Projet d’Insertion Professionnelle et Sociale (PIPS). Ces 6 ateliers de formation ont été l’occasion pour les CPS et TS d’expérimenter concrètement la définition de Projets d’Insertion Professionnelle et Sociale (PIPS) au profit de 27 personnes vulnérables qui se sont prêtées à l’exercice de simulation. 

L’atelier de restitution de ces travaux a été animé par les 03 experts internationaux, Fathi BENLARBI spécialiste en ergonomie/médecine, Pierre Olivier SIRE BAUMANN spécialiste en sociologie/psychologie et Pierre Marie Blaise GBAGUIDI spécialiste en gestion des ressources humaines, en présence des représentants de l’ADS, l’ANGEM, l’ANSEJ, la CNAC et la Fédération Algérienne des Personnes Handicapés.