Communiqué de presse

Séminaire de lancement du programme d’appui au développement local durable et aux actions sociales du nord-ouest de l’Algérie, PADSEL-NOA
29 Octobre 2018
Hotel El Aurassi. Salle ELWAN.

Le programme d’appui au développement local durable et aux actions sociales du Nord-Ouest de l’Algérie, PADSEL-NOA, s’inscrit dans le cadre de la coopération entre l’Algérie et l’Union Européenne (politique européenne de voisinage). Il est placé sous l’égide du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, l’Agence de Développement Social est en charge de sa mise en œuvre. Le cout total du programme est de 43 millions d’euros, dont 23 millions d’euros de cofinancement par l’Algérie et 20 millions sur contribution de l’Union Européenne. Les 6 wilayas appuyées dans le cadre du programme PADSEL-NOA appartiennent à deux grands ensembles géographiques du pays : le Nord Centre pour Chlef, Ain Defla et Médéa et les Hauts Plateaux Ouest pour Saida, Tiaret et Tissemsilt.

Le programme accompagne les efforts déployés par le gouvernement pour amener les populations cibles à devenir des acteurs du développement local. Il vise à dépasser les simples logiques d’assistanat et ambitionne de rendre pérenne l’action économique en faveur des populations vulnérables et défavorisées. Le PADSEL NOA privilégie le secteur privé comme moteur de la création d’emplois et de l’action économique en faveur des populations défavorisées. Il vise à la revitalisation des territoires locaux par la dynamisation du développement économique et social inclusif. Il prévoit notamment l’accompagnement à la création d’activités génératrices de revenus dans l’agriculture, l’élevage et le tourisme ainsi que dans les filières locales de l’alfa, de l’artisanat, de la pêche, ou encore des forêts.

Les groupes cibles finaux sont les acteurs locaux, les porteurs de projets, en particulier les personnes vulnérables et défavorisées dans les communes, les jeunes chômeurs, les femmes et les personnes en situation de handicap, ciblées par le Ministère de la Solidarité. Le programme cible également des acteurs institutionnels comme les membres des bureaux d’action sociale communale (BASC), les organisations professionnelles et les associations, les institutions de formation et de recherche, les associations professionnelles et l’administration locale. D’autres agences - ANGEM, ANSEJ et CNAC - sont amenées à intervenir conjointement avec l’ADS, pour le financement des Activités Génératrices de Revenus et la création d’emplois.

La rencontre d’aujourd’hui consacre le lancement du PADSEL-NOA. Les travaux présenteront le programme, ses objectifs et sa stratégie de mise en œuvre, et ce en présence de Madame la Ministre de la Solidarité nationale de la Famille et de la Condition de la Femme et des responsables des secteurs en charge du développement économique, du Chef de délégation de l’Union Européenne et devant un public d’officiels, de responsables de l’administration locale et d’élus locaux, d’institutions publiques et de représentants de la société civile, d’associations et d’organisations professionnelles.